maintenant, il est possible d’accéder à l’étude « pointue » sur l’Imprécateur par une chercheuse  de l’universté américaine  de Wellesley en cliquant sur le lien dans mon dernier article.

Etude américaine de Wellesley sur l’Imprécateur

En cliquant sur ce lien, chers correspondants,vous accéderez à une étude extrêmement « pointue » de l’Imprécateur par une chercheuse de l’université américaine de Wellesley,Mme Nathalie Buchet Rogers.C’est pourquoi je vous la signale.II y a un bon moment que je n’ai pas publié d’article.J’ai travaillé.beaucoup.Et je crois avec un certain bonheur.Le roman « terrible » que j’ai écrit est pour l’heure en réserve.Il peut être publié à tout moment.Cela ne dépend que de moi.C’est que j’en écris un deuxième,bien plus court et moins « dévastateur,et moins « hermétique »,mais sûrement original et instructif.Et comme je n’ai pas publié depuis 14 ans,il m’est apparu que pour mes retrouvailles avec le public,mon « petit roman » le brutaliserait moins.Cela vaut ce que ça vaut mais je le ressens ainsi.Encore un peu de patience.Que je sois encore capable de création littéraire,n’est-ce point là une plutôt bonne nouvelle pour celles et ceux que mon oeuvre intéresse?Bonne année 2013 à vous tous et vous toutes,et bien à vous.

serment tenu!

Eh bien j’ai fini le roman auquel je travaille depuis une dizaine d’années.Je sais que cette information est attendue de celles et ceux qui s’intéressent à mon oeuvre,de près ou de loin.Je fournirai des précisions plus tard,en temps voulu.Le titre,la période de publication,etc…Bon week-end à tout le monde.

Serment non tenu

En août dernier ,j’avais « promis-juré  » d’écrire au moins ici un ou deux textes par semaine !Las!J’en ai publié un en septembre et c’est tout.Pourquoi?Parce que les textes dont j’accouche tous les matins et qui acheminent,enfin,mon roman à son terme,rendent inutiles tous commentaires que m’inspirerait l’actualité.Vanité?Oh non.Mais lassitude d’un écrivain dont l’oeuvre en cours a grandement anticipé sur l’avenir qui attend les peuples.Merci de bien vouloir me comprendre.Et trés cordialement à toutes et à tous.

Au sujet de mon oeuvre en cours

Et depuis,maintenant ,une dizaine d’années !Je sens s’accroître,autour de moi et de celles et ceux qui s’intéressent à mes livres, une impatience parfois agacée.Je pense à elles et à eux,en ce lundi matin ,et je leur dois ce petit billet.Voici:le roman auquel je me suis témérairement  attelé vers la fin des années 1990 ,est une somme des inspirations qui ont parcouru l’ensemble de mon oeuvre, tout particulièrement le Loum dont je m’applique à écrire la fin ,le livre étant resté inachevé en 1969 pour la raison que je n’avais pas la force de l ‘écrire du vivant de ma mère. Or,celle-ci a quitté ce monde à l’âge de 103 ans et demi ce dont je me suis plus que réjoui mais qui m’ a obligé à entreprendre la fin du Loum  à 65 ans!C’est à dire 30 ans après la première et deuxième partie!Du coup, j’ai ressenti l’absolue nécessité d’arrimer d’autres sujets de romans entretenus depuis longtemps à la dernière partie loumaire si je ne voulais pas les perdre à jamais.Je me suis donc retrouvé face à la tâche littéraire quasi impossible d’établir une synthèse la plus cohérente possible de  thèmes éloignés sensiblement les uns des autres.Avant d’y  parvenir avec un certain bonheur,j’ai dû écrire et récrire et encore récrire  tout en offrant mes états d’âme d’auteur vieillissant et affaibli.Voilà.Je devrais être capable de finir ce roman l’année prochaine.Il sera un peu  long mais j’espère ne pas trop décevoir les amatrices et les amateurs  de romans roboratifs.A un de ces jours et très cordialement  à toutes et à tous.