Sur France Info : René-Victor Pilhes publie « La nuit de Zelemta » après 17 ans de silence

LE LIVRE DU JOUR par Philippe Vallet mardi 12 janvier 2016

Après un silence de dix-sept ans, l’auteur du best-seller « L’imprécateur », René-Victor Pilhes, imagine dans son nouveau roman, la rencontre entre un jeune militaire pied-noir et un homme qui incarnait la modernité algérienne.

Ce livre est inhabituel sur la France et l’Algérie et les paradoxes de l’histoire coloniale, puisqu’encore très récemment, on ne pouvait pas évoquer le nom d’Abane Ramdane en Algérie. Pourtant cet homme a joué un rôle considérable dans l’indépendance algérienne à tel point qu’il a été assassiné sur ordre du FLN…

La nuit de Zelemta de René-Victor Pilhes est publié par Albin Michel (192 p., 17,50E)

Advertisements

6 réflexions sur “Sur France Info : René-Victor Pilhes publie « La nuit de Zelemta » après 17 ans de silence

  1. Abane Belaïd

    A monsieur RV Pilhes
    Je m’appelle ABANE, neveu de Ramdane sur lequel j’ai écrit plusieurs livres. je souhaiterais entrer en contact avec vous. je vis à Paris. Voici mon numéro de téléphone: 0679696676 . Mon mail: belaidabane@gmail.com. je pars en Algérie du 21 01 au 11 02 16 pour la promotion de mon dernier livre: Nuages sur la Révolution. ABANE au cœur de la tempête, Koukou, octobre 2015. Je serai présent au Maghreb des livres Hôtel de ville de Paris les 13 et 14 février 2016.

  2. Michel Brouyaux

    Cher Monsieur Pilhes,
    Admirateur de longue date de votre oeuvre, je viens de terminer la lecture de LA NUIT DE ZELEMTA, qui ne m’a pas déçu, c’est le moins qu’on puisse dire. Très heureux de constater que vous n’avez rien perdu de votre talent, que j’avais découvert, ébahi, à la lecture de L’Imprécateur, voici 30 ans. Libraire, ensuite, j’en ai diffusé de nombreux exemplaires, en recommandant aux lecteurs de ne pas succomber à la tentation courante (vous savez, la curiosité, l’impatience…) d’aller jeter un coup d’oeil sur la dernière page, tant je tenais la chute de ce roman pour un coup de maître.
    Après, bien sûr, je retrouvais toujours avec plaisir votre style, une « musique » à mon avis inimitable. Donc, c’est une joie de vous avoir retrouvé !
    Il y aurait évidemment matière à discussion (infinie) sur la Guerre d’Algérie, les Pieds-noirs, et l’empathie nuancée que vous manifestez pour le sort qui fut le leur. Juste un mot, cependant : « la valise ou le cercueil », oui. Mais j’ai lu, voici trois ans, le livre de Pierre Daum (« Ni valise, ni cercueil »), qui remettait partiellement cette version officielle en cause : deux cent mille Pieds-noirs n’ont pas quitté l’Algérie en 62. Peut-être que les choses auraient pu évoluer différemment…
    Je vous envoie mes amitiés de Belgique.

    1. renevictorpilhes

      Merci de votre constance.Et aussi d’avoir apprécié le livre.C’est vrai que l’on peut discuter à l’infini de l’Algérie,de ses drames,des occasions perdues.J’avais depuis logtemps envie de raconter cette histoire qui m’obsédait.C’est fait.Amicalement à vous.

  3. ollivier

    Merci Monsieur,
    J’ai lu ce roman d’une traite, c’est bouleversant le « clan d’Oujda » à fait beaucoup de mal à l’Algérie.
    Tous les combattants de l’intérieur ont été liquidés,l’Histoire a été falsifiée par les tenants de ce pouvoir qui persiste à nos jours.(aidé par l’alacrité de celui qui gouverne encore selon le bulletin de santé programmé par notre président en exercice actuellement le moi: président….)

    1. renevictorpilhes

      merci d’avoir lu mon livre.Votre message réconforte le vieil écrivain malade que je suis devenu.Le livre marche trés bien.Je suis heureux d’avoir ainsi travaillé quand je le pouvais encore.Avec toute ma grande sympathie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s