L’Imprécateur nouveau

L‘Imprécateur est enfin réédité par Points roman, suite à une rupture de stock. Avec une nouvelle couverture (les tours du World Trade Center stylisées?) qui me parait réussie que vous pouvez voir ici. C’est l‘Imprécateur « relooké »!  Disponible à partir du 15 juin environ.

Publicités

2 réflexions sur “L’Imprécateur nouveau

  1. Cher René-Victor Pilhes,

    votre roman « L’imprécateur » a été et reste un livre de référence dans l’histoire tourmentée de la fin du XXè siècle et de ce début de troisième millénaire. Son succès tient sans doute dans la novation narrative dont vous faites part : l’émergence d’un héros issu de l’antre des sociétés multinationales, véritable Savonarole des temps modernes intrigue et fascine à la fois.

    Comment ne pas noter que ce roman manifeste une lointaine correspondance avec La Colline inspirée de Maurice Barrès ? L’affrontement entre un courant « illuminé » qui voudrait déstabiliser un système établi et un courant représentant l’ordre; voilà où Pilhes se niche, telle une fissure dans des soubassements trop riches.

    Assurément, c’est dans votre littérature que résident bien des clés pour lire certains des mouvements de notre époque. Véritables romans d’apprentissage pour le jeune contemporain, vos ouvrages ont ceci de particulier qu’ils n’abordent jamais la réalité sous l’angle le plus évident; ils essaient de comprendre l’essence de ce qui se passe tout en nous faisant partager une aventure palpitante.

    Combien de temps vous reste-t-il avant d’achever l’oeuvre ? Combien de temps ferez vous attendre vos lecteurs ? Vous seul détenez la clef de cet ultime mystère…

    Xavier Fos

    1. renevictorpilhes

      Cher xavier Fos
      merci de me donner du coeur à l’ouvrage.Je fais des efforts trés considérables pour mener à bien mon dernier livre,mais,tout dépend d’abord de ma santé dans les 2 ans à venir.Je vais vous dire:voilà environ 2( ans,un lecteur extrêmement averti de notre littérature,m’avait cité « Colline »!Et avant vous,il était resté le seul.Oui,les « fissures »,les « failles »,ç’aura été notre affaire,à mon glorieux aîné et à moi_même.Bien cordialement à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s