Israël et la « flotille »

Comme beaucoup le savent, notamment les lecteurs de mon blog, j’ai beaucoup écrit jadis sur la douloureuse et désespérée question palestinienne, en particulier un roman, l’Hitlérien, qui m’a valu de cruels et injustes procès en anti-sémitisme, moi qui, ma vie durant, ai milité si ardemment en faveur des droits de l’homme et de l’émancipation des peuples. De cet Hitlérien, publié en 1988, on veut bien dire aujourd’hui que ce fut un livre courageux et prémonitoire, par exemple hier sur Facebook où l’on a mis en piste la vidéo de mon émission « apostrophes » au sujet de ce livre. A l’époque, j’appelai à une négociation que je croyais alors possible. Mais voici: Rabin a été assassiné par les ultras israéliens, et la lâcheté irresponsable et suicidaire des Etats-Unis d’Amérique et de la pauvre et malheureuse Europe a fait le reste. Et donc, mes capacités d’anticipation sur ce problème si complexe se trouvent maintenant épuisées. Cependant, en raison de mon âge (76 ans!) et de mon acharnement â la tâche, je me crois autorisé à recommander la lecture de mes livres en général et de l’Hitlérien en particulier, livres qui furent si longtemps portés au pinacle  avant d’être brutalement mis à l’index à partir de…1988 ! Mais voici que ces « cadavres de la démocratie » remontent peu à peu à la surface.