mise au point tous azimuts

l’imprécateur a été vendu à environ 4OO.OOO exemplaires et traduit en 20 langues dont l’anglais, l’américain, le russe, l’espagnol et récemment le chinois.

Publicités

3 réflexions sur “mise au point tous azimuts

  1. Laurent S

    J’ai eu entre les mains en 1977 une traduction allemande de L’imprécateur, intitulée en allemand « Panik in der rue Oberkampf ». Il est à noter qu’elle était éditée en RDA, et qu’elle comportait en postface une interview de R-V.Pilhes parue dans le quotidien l’Humanité.

  2. Laurent S

    Oh, certainement. Dès cette époque, vous étiez déjà probablement insupportablement subversif. Quand on songe que L’imprécateur est paru dans les premiers mois de la présidence de Valéry Giscard d’Estaing… Quand je vous relis, je songe au proverbe chinois : quand le sage désigne la lune, l’imbécile regarde le doigt. Et j’ajouterais: si la lune se couche trop tôt, l’imbécile tranche le doigt… De nombreux commentateurs ont souligné combien le monde de l’entreprise (et de l’économie dite « réelle ») est absent du monde romanesque. L’imprécateur et nombre de vos romans sont l’exception. Lire vos romans passés est un plaisir, lire un nouveau roman de vous serait une joie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s